Nelly Oyabi, Patronne de ‘’Les Festivités’’ : une passionnée de la pâtisserie

Nous sommes en février et c’est le mois de l’amour. Le 14 février de chaque année, le monde entier célèbre la Saint Valentin. Une fête où les produits pâtissiers comme le chocolat ont la primeur. Pour ce mois dans notre rubrique ‘’Découverte’’, nous voyagerons dans l’univers de la pâtissière Nelly Oyabi, CEO de la pâtisserie ‘’Les Festivités’’. Vous aurez toutes les informations sur cette pâtissière-cadre mais en bonus, elle nous proposera une recette facile que nous pouvons tous reproduire dans nos cuisines.

Sur la page Facebook de la pâtisserie ‘’Les Festivités’’ c’est plus de 14 000 abonnés. Pour dire combien de fois, le travail de Nelly Oyabi ne passe pas inaperçu. Ses abonnés ont droit aux informations sur la pâtisserie, aux visuels des spécialités de la maison, aux compte-rendu des activités etc… Mais qui est Nelly Oyabi, la pâtissière derrière Les Festivités.

Rien ne la prédestinait à la pâtisserie. Mais Nelly est une passionnée très attachée à son pays, le Bénin. La maman de 3 enfants, est titulaire d’une licence en Gestion des ressources humaines et, passionnée par la lecture, l’écriture, le commerce et toute forme d’art. Très éprise de liberté, elle a su très tôt qu’elle ne pouvait trouver son bonheur que dans l’entreprenariat qui lui permet de décider de son rythme de travail et qui ne lui impose aucune limite. Dans nos échanges avec elle, elle nous raconte son parcours en ces termes « je vivais depuis 10 ans en Europe et je ressentais le besoin de créer une entreprise dans mon pays d’origine. Je débordais de créativité et à vrai dire, je pouvais choisir n’importe quel secteur d’activité. Tant que mon imagination créative pouvait s’exercer, cela me convenait. Je voulais créer du beau mais du beau utile, dont on a besoin. J’ai pensé au stylisme puis à la coiffure avant d’arrêter mon choix sur la pâtisserie. J’étais persuadée qu’en ajoutant une touche d’originalité à mes gâteaux, je pouvais en faire des petits objets d’arts éphémères. J’ai commencé par faire uniquement des gâteaux avec photo comestible puis je me suis formée pour diversifier mon offre ».

Elle réalise des gâteaux pour vos fêtes

Une passionnée…

Rentrée donc définitivement au Bénin depuis 5ans malgré son emploi stable en Europe, elle a créé son entreprise. Elle essaie depuis de proposer des produits excellents à petits prix à base de matières premières de qualités. « Ce n’est pas toujours facile mais cela fait sept ans que nous tenons le cap. Nos marges sont assez réduites car, il est important que nos prix restent accessibles à tous. Beaucoup de grandes entreprises et ONG nous font confiance chaque jour. Les clients sont fidèles et n’hésitent pas à recommander nos services à leurs proches. Même s’il est humainement impossible de satisfaire tout le monde a 100% nous sommes assez fiers des retours de nos clients et de notre service après-vente » témoigne Nelly Oyabi. Les spécialités de cette entreprise sont nombreuses. Mais ce sont surtout « Les génoises à la crème ou au chocolat, les cakes décorés, les petits fours et viennoiseries mais aussi certains produits comme le feuilleté exquis très apprécié des clients. Il est garni de viande piquante, fromage et œuf et sa pate craquante est un vrai délice ».

Le choix de la pâtisserie pour cette diplômée en Gestion des Ressources Humaines n’est pas anodin. Pour elle, c’est un moyen d’offrir ce qu’il y a de meilleur en elle. « La joie et l’amour. Je rêve de voir le visage d’un enfant s’illuminer en voyant le gâteau que sa maman lui a fait confectionner avec son héros préféré dessus. Ou un mari, une femme fondre devant un gâteau personnalisé. La pâtisserie est ce moyen gourmand de toucher les cœurs ».  Ayant appris aux côtés de grands noms du domaine, la patronne de Les Festivités s’inspire de son mentor, la cake designer Gallina Duverne auprès de qui elle a eu le bonheur d’apprendre et aussi du pâtissier Pierre Hermé par la finesse de ses créations et le voyage gustatif qu’il propose. Mais surtout son goût pour l’entreprenariat est un héritage de son défunt père dont les conseils et les récits continuent de l’inspirer aujourd’hui encore. Et comme pour honorer la mémoire de cet être cher, Nelly Oyabi ambitionne de faire une pâtisserie métissée qui jette un pont entre l’occident et l’Afrique. « Qui permet à la fois de ravir nos frères expatriés souvent nostalgiques et de faire découvrir l’Afrique aux occidentaux ». Un grand rêve qui se réalisera à coup sûr vu la passion qui anime son auteur.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
46 ⁄ 23 =